Cultive ta faim et ta soif de la vie

Ne te retiens pas. Cultive ta faim et ta soif de la vie. Tout est là pour étancher ta soif du vin le plus pur et le plus enivrant, tout est là pour apaiser ta faim au nectar des dieux. Aie confiance que la terre regorge de ce dont tu as vraiment besoin. Ne perds pas ton temps à désirer ce qui ne te convient pas vraiment, cherche le chemin qui est le tien, ce n’est sans doute pas le plus confortable, pas toujours le plus brillant, mais c’est le tien et toi seul sait comment l’emprunter, toi seul sait marcher dessus, toi seul sait faire les détours pour observer la fleur paradisiaque et t’arrêter quand il le faut pour écouter le chant de l’oiseau qui ravit ton oreille, qui te murmure à l’oreille ce que tu as besoin de savoir pour continuer ta route. Personne d’autre que toi ne peut emprunter ce chemin, personne d’autre que toi ne sait faire ce qui est à faire, personne d’autre que toi ne sait ce qui est à faire ni comment le faire et quand le faire. Suis ta destinée sacrée, sache que personne d’autre que toi ne le fera à ta place. Alléluia ! Que ta vie de chaque jour soit cet alléluia de joie, que tu aies envie de crier ton bonheur au monde à chaque instant, tellement la vie que tu as choisie est vraiment la tienne et reflète ta perfection, reflète ton bonheur de vivre et d’être sur Terre. 

Une petite douceur pour le cœur

Une petite douceur pour le cœur. Dans ta journée d’aujourd’hui, considère tout ce qui peut être une douceur pour ton cœur. Ce peut être quelque chose que tu donnes : un compliment, un sourire, un geste tendre, une invitation. Ce peut être quelque chose que tu reçois de quelqu’un : une parole gentille, une politesse, une nouvelle inattendue, une action bienveillante. Ce peut être aussi quelque chose que tu reçois de la vie : le vent dans tes cheveux, le soleil sur ta peau, l’envie de prier. Ce peut aussi être quelque chose que tu t’offres : un petit gâteau, un bouquet de fleurs, un moment de prière, un bon bain chaud. Savoure simplement ce moment en conscience que c’est une douceur pour le cœur.

Accepter la réalité, ce n’est pas se résigner

Accepter la réalité, ce n’est pas se résigner. Jamais il ne te sera demandé d’accepter l’inacceptable. Seulement il est souvent nécessaire, pour pouvoir avancer, de reconnaître ce qui est. Ce qui est arrivé et ce qui arrive, là, ici et maintenant. Vouloir quelque chose de différent est non seulement contre-productif mais va à la fois à l’encontre de qui tu es et s’oppose pareillement à la perfection du plan divin. Mais accepter ce qui est là ne veut pas dire accepter de le voir se reproduire. C’est là que tu interviens véritablement. En reconnaissant ce qui est arrivé, tu reconnais ta responsabilité pleine et entière dans les faits qui se sont produits. Tu peux voir quelle est la partie de toi qui a créé cela. Et ce faisant, tu accèdes à la possibilité de le changer à l’avenir. En accueillant ce qui te dérange comme le fruit de ta création, tu peux alors en changer l’origine. Et créer quelque chose de différent. Tu ne peux pas récolter quelque chose de différent si tu continues de semer toujours la même chose. Si tu veux d’autres moissons, il faut semer d’autres graines dans ton cœur.

Je suis au cœur de toute chose

Je suis au cœur de toute chose. Tu ne me vois pas, et pourtant je suis là, prête à t’épauler, prête à te soutenir, prête à t’ouvrir mon cœur, prête à rire avec toi, à me réjouir avec toi, prête aussi à pleurer avec toi, prête à accueillir tout ce que tu voudrais bien partager avec moi. Je suis là. Viens vers moi quand tu veux.

Il n’y a qu’un chemin vers Dieu et c’est le tien

Peut-être hésites-tu à t’aventurer sur un chemin spirituel par peur de tout ce que l’on a pu te dire à mon sujet ou de tout ce que l’on t’a raconté sur Dieu et qui ne te « parlait » pas ou encore pire, qui ne te faisait pas du bien. Sache au contraire que toutes les personnes qui peuvent te conduire vers Dieu ne te veulent que du bien et ne sont en aucun cas là pour te juger ni d’indiquer un chemin qui serait plus droit qu’un autre. Il n’y a qu’un chemin vers Dieu et c’est le tien. Car c’est là une des principales erreurs que de croire en un Dieu qui serait en dehors de toi, qui serait déconnecté de qui tu es. Dieu est au contraire ce que tu es, c’est ton essence, ce qui te donne vie. Lorsque la spiritualité t’appelle, c’est ton être véritable, ton être complet qui t’appelle. Tu es invité à devenir véritablement toi-même, à te connaître et te reconnaître dans toutes tes facettes, que tu puisses les juger comme acceptables ou inacceptables. Cette force qui t’interpelle, c’est l’amour. Alors aime-toi, tout simplement. C’est cela la spiritualité : se chercher en soi et en Dieu, en amour.

Aujourd’hui est un jour de gratitude

Aujourd’hui est un jour de gratitude. Je t’invite à passer en revue tout ce qui te fait chaud au cœur dans ta vie et à remercier mentalement pour tout cela. Pense à remercier une personne en particulier, pas seulement dans ta tête : dis-lui vraiment ce que tu ressens pour elle et en quoi tu la remercies d’être dans ta vie. Dans cet état des lieux, n’oublie pas les petites choses qui te semblent anodines et normales, mais qui sont loin d’être accordées à tous : être en santé, avoir de quoi manger à sa faim, un toit sur sa tête, avoir la joie d’être parent, disposer d’eau potable… Tu peux aussi remercier pour tout ce qui a été et est encore difficile dans ta vie : car ces situations t’ont permis de les dépasser donc de trouver des ressources insoupçonnées en toi pour cela. Ces situations t’ont aussi fait grandir et te permettent d’être en empathie avec ceux qui vivent les épreuves par lesquelles tu es passé. Peut-être même ces choses te permettent-elles d’apporter du soutien à ceux qui les vivent encore. Et par-dessus tout, remercie sans raison particulière. C’est la gratitude absolue, la gratitude sans objet. Sois juste reconnaissant. 

Flammes

Prendre soin de ton corps car il abrite la vie

Je voudrais te parler de ton corps. C’est en effet ton véhicule terrestre, celui avec lequel tu fais tes expériences dans le monde de la matière. Autant il est important de prendre soin de ton mental et d’éviter de ressasser tout ce qui pourrait te rendre malheureux ou de cultiver les pensées qui t’entraînent à voir le monde comme n’étant pas conforme à ton souhait, autant il est important de prendre soin de ce véhicule terrestre. Prendre soin de ton corps, c’est respecter ses rythmes biologiques. C’est aussi lui accorder toute l’attention nécessaire au quotidien : avoir conscience de ses fonctionnalités et rendre grâce à celles-ci. Assure-toi de donner à ton corps la nourriture dont il a besoin, le sommeil dont il a besoin, l’exercice dont il a besoin. L’objectif ici n’est pas uniquement la santé mais d’honorer ce cadeau divin qui t’a été fait. Car s’il y a un un témoin de la perfection de l’ordre divin, c’est bien ton corps : as-tu conscience de tous les miracles qui se jouent à chaque seconde pour le maintenir en vie et en santé, pour assurer toutes les fonctions qu’il remplit ? La vie t’honore ainsi à chaque seconde, assure-toi de l’honorer en retour à sa juste mesure.

Laisse couler l’amour dans tout ton corps

Aujourd’hui je te propose quelque chose de très différent de d’habitude. Je voudrais te proposer de ressentir l’amour dans tout ton cœur. Parfois, la peur t’envahit et tu as mal au ventre, ou tu as du mal à respirer ou tu as la tête qui tourne ou bien encore le dos qui se crispe. Ici, tu vas faire l’expérience inverse et tu vas la décider en conscience. Tu vas choisir de laisser couler l’amour dans tout ton corps. Ressens de l’amour dans ta tête, ressens de l’amour dans ton cou, ressens de l’amour dans tes épaules, ressens de l’amour dans tes bras, ressens de l’amour dans tes mains. Ressens de l’amour dans ta poitrine, dans ton ventre, dans ton sexe. Ressens de l’amour dans ton cœur, dans ton foie, dans tes intestins. Ressens de l’amour dans tes cuisses, dans tes genoux, tes mollets, tes pieds. Vois-tu comme c’est amusant de jouer à cela ? Vois-tu comme c’est doux et apaisant ? Donne à l’amour tout son espace. Laisse-le t’envahir complètement pour ne plus être qu’une bulle d’amour. Car c’est cela que tu es en réalité.

Il n’y a rien de plus réjouissant au monde que de voir un être humain se réaliser

J’ai envie de sauter de joie, de chanter et de danser quand je vois des travailleurs de lumière tels que toi prendre le chemin de la conscience. Il n’y a rien de plus réjouissant au monde que de voir un être humain se réaliser. L’as-tu déjà observé ? Quand tu vois un jeune trouvant sa voie professionnelle, quand tu vois un couple se regardant les yeux dans les yeux, quand tu vois une mère bercer son enfant, le regard empli d’amour, quand tu vois quelqu’un en prière, un sourire béat aux lèvres, quand tu vois un chanteur incarner sa musique… Tu sens bien que quelque chose est juste, que quelque chose de plus grand se joue là. C’est que ces personnes sont exactement où elles doivent être. Et si tu choisis le chemin de la conscience, tu seras de plus en plus à cet endroit précis, à ta juste place en tout temps et en tout lieu. 

canalisation Marie

La prière n’est pas le seul moyen de te connecter à Dieu

La prière n’est pas le seul moyen de te connecter à Dieu. Tu as d’autres possibilités à ta disposition pour transcender ta personnalité et entrer en contact avec le divin. Tu peux écouter des chansons ou de la musique, danser, regarder une œuvre d’art ou peindre toi-même. Si les artistes touchent un si grand nombre de personnes, c’est qu’ils transmettent une dimension universelle qui les dépasse. Cela s’appelle Dieu. Tu peux prendre un temps aujourd’hui pour mettre un moment d’art dans ta vie, avec cette conscience nouvelle.