Tout est possible

Tout est possible. Rien n’est fini. Rien n’est limité. Il est temps pour toi aujourd’hui de reprendre ta vie en mains. Il est temps aujourd’hui de prendre la mesure de toutes les capacités extraordinaires dont tu disposes pour te créer une vie sur-mesure, à l’égal de tes aspirations les plus profondes. Il est temps que tu comprennes le pouvoir infini que Dieu a mis entre tes mains en tant qu’être humain. Avec ton libre-arbitre et ta capacité de décider ainsi que toutes les ressources qui sont à ta disposition aujourd’hui, songe à tout ce que tu peux faire si tu le veux vraiment. Ton mental est à ta disposition pour clarifier tes pensées, tes émotions et tes sensations sont à ta disposition pour sentir ce qui est bon pour toi, ton corps est à ta disposition pour mettre en œuvre toutes tes décisions. Que fais-tu de tous ces cadeaux merveilleux que Dieu t’a donnés ? Honores-tu vraiment qui tu es, honores-tu la vie en toi, honores-tu le divin en toi ? Ce n’est qu’en utilisant pleinement toutes tes capacités d’être humain que Dieu vit en toi et qu’il peut t’accorder sa guidance. Il est temps pour toi de faire ta part du plan divin, tu ne crois pas ?

Le désespoir peut être bénéfique

Si tu traverses une période difficile, n’aie pas peur, même si c’est douloureux, même si tu n’en vois pas le bout, même si tu ne sais pas comment t’en sortir. De manière générale, n’aie pas peur de la désespérance : elle est là pour te guider. En réalité, les moments de désespoir sont autant bénéfiques que les moments de joie. Ce sont tous deux des étapes sur ton chemin. Tu peux faire de ta désespérance une alliée si au lieu de la combattre, tu cherches à la fois à accepter ce qui se passe et à comprendre ce qu’elle essaie de te dire. Accepter ta désespérance, c’est simplement accepter qu’il y a une partie de toi qui souffre. Si tu essaie de renier cela, ta douleur ne voudra que se faire entendre encore plus fort, et elle viendra à toi d’une manière ou d’une autre. Ensuite, ces moments de désespoir sont simplement là pour t’indiquer que ce qui était bon pour toi jusqu’à aujourd’hui ne l’est plus ou que ce que tu croyais bon pour toi ne l’est pas réellement. Ils t’indiquent que tu n’es pas ou plus sur la bonne route et t’invitent à chercher en toi plus profondément, plus intensément, avec plus d’authenticité, avec plus de vérité quelle est la suite de ton chemin. Quand le désespoir est là, c’est qu’il y a une étoile quelque part qui cherche à te guider et que tu ne l’as pas encore trouvée. Cherche la.

Tu es invitée à la fête de la vie

Et si tu démarrais ta journée avec cette pensée toute simple : « tu es invité à la fête de la vie ». Quand tu vas à une fête, dans quel état d’esprit t’y rends-tu ? Sans doute que tu t’habilles d’une façon particulière… Peut-être même que tu apportes un cadeau avec toi, ou bien un plat à partager… Et si aujourd’hui tu te considérais comme invité à la fête de la vie ? Comment vas-tu aborder cette journée ? Comment vas-tu t’habiller ? Que vas-tu partager ?

Flammes

Cherche l’émerveillement et tu trouveras Dieu

Parviens-tu à t’émerveiller au moins une fois par jour dans ton quotidien ? Si oui, alors fais en sorte de pouvoir t’émerveiller encore plus, encore plus profondément, encore plus intensément, mais sache que tu es sur la bonne voie. Tu as perçu ce qui fait à la fois le sel, le miel et le piment de la vie. Si non, alors c’est que tu n’as pas encore trouvé ta véritable raison d’être, le sens de ton existence et il t’appartient de mettre les bouchées doubles pour y parvenir. En effet, être sur un chemin spirituel en étant déconnecté de la conscience de ta place dans le plan divin n’a pas grand sens. En tout cas, il te manque quelque chose. Tu es en quête de qui tu es et du divin en toi et je ne peux que t’encourager à continuer, mais la dimension qui te manque va t’empêcher d’aller plus loin à un moment donné. Tu as peut-être l’impression que cette raison d’être va te parvenir sous la forme d’une révélation ou d’une étincelle divine. Sache que si cela arrive, c’est extrêmement rare. En revanche, une telle réponse est à coup sûr donnée à ceux qui la cherchent activement et se donnent les moyens de la trouver.

Voici comment mettre ton existence au service de l’amour divin

La plus douce des manières de vivre est de mettre ton existence au service de l’amour divin. Peut-être que cela te semble trop difficile ou alors trop « fleur bleue » mais c’est pourtant la vérité et tu ne pourras plus l’ignorer bien longtemps. Si tu le décides et que tu demandes à Dieu de t’aider, cela ne sera pas difficile. Tu seras chaque jour amené à te connecter plus consciemment à l’énergie d’amour qui imprègne tout ce qui t’entoure et à la capter, puis la retransmettre à ton tour te semblera une évidence. Si tu trouves cela trop « fleur bleue », c’est qu’il y a encore une grande partie de toi qui souffre et qui ne peut pas, ou qui refuse, voir à quel point l’amour est partout. Si c’est ton cas, ne t’inquiète pas : le fait même que tu lises ce message indique que tu es en chemin et que tu seras bientôt en capacité d’accéder pleinement à cette dimension d’amour. Et là aussi, tu peux choisir de demander à Dieu de t’aider à guérir les blessures qui te coupent de l’amour de la manière la plus appropriée qui soit : sois attentif à la manière dont il te communiquera sa réponse, car il y en aura forcément une.

Laisse l’amour entrer pleinement dans ta vie

Es-tu vraiment prêt à laisser l’amour entrer dans ta vie. Je ne parle pas ici de trouver un compagnon ou une compagne, mais de laisser l’amour imprégner chacune de tes cellules et chacun des moments de ta vie. Il semble que tu passes beaucoup de temps et d’énergie à chercher à obtenir ce que tu veux, mais sais-tu qu’il existe un raccourci pour cela, qui ne demande aucun effort ? Ce raccourci s’appelle Dieu. Tu verras que lorsque tu auras accepté de laisser Dieu s’installer dans ton cœur, la vie te sera immensément plus douce. Bien sûr, tu continueras de désirer des choses et de faire ce qu’il faut dans le monde de la matière pour les obtenir mais tu verras que tu te satisferas beaucoup plus de tes désirs en tant que tels, qu’ils se manifestent ou non. Surtout, tu verras qu’il te sera beaucoup plus simple d’atteindre tes objectifs car tu te laisseras guider par la vie pour te trouver à ta juste place, où tu n’auras plus besoin de créer les choses, où tu les attireras à toi très simplement, sans effort, comme un aimant. Tout cela te sera donné, la félicité d’être sur le chemin en plus.

Savoir dire oui et savoir dire non

Il y a un temps où il est bon d’ouvrir des portes, comme il y a un temps pour fermer des portes. Fermer les portes à ce que tu ne veux pas ou que tu ne veux plus dans ta vie. Fermer la porte, c’est dire un véritable non et ne plus laisser être dans ta vie ce qui n’y a plus sa place, que ce soit des objets, des personnes, des activités ou des choses qui te prennent de ton temps. Ouvrir la porte, c’est accueillir avec un grand oui et choisir de vivre ce qui te correspond vraiment. Dire oui, ce n’est pas simplement dans ta tête, c’est passer à l’action pour mettre dans ta vie qui doit y être maintenant. Quand tu ouvres une nouvelle porte, surtout si elle te demande de faire des choses nouvelles ou pas nécessairement confortables pour toi, fais aussi attention à bien la refermer derrière toi, pour éviter la tentation du désengagement. De la même manière, il arrive que tu doives fermer des portes avant de pouvoir en ouvrir d’autres. C’est insécurisant bien sûr, mais sache que c’est parfois la seule condition pour que les portes d’un avenir prometteur s’ouvrent… Tu sais pourquoi tu lis ce message aujourd’hui alors ferme ce qui est à fermer et décide fermement de franchir le seuil qui s’impose à toi.

Là où l’attention va, l’énergie coule

Porte ton attention là où elle doit être portée. Si tu as pour habitude de te laisser détourner de ce qui est important pour toi, j’aimerais t’inviter à clarifier plus précisément ce qui est important pour toi. Je t’ai déjà dit cela, mais je te le redis car la vie est impermanence et ce qui était valable à un moment donné ne l’est sans doute plus aujourd’hui. Remets les compteurs à zéro et observe si ta vie et ton emploi du temps sont alignés sur ce qui est vraiment important pour toi aujourd’hui. Là où l’attention va, l’énergie coule. Plus tu manifesteras de l’attention pour quelque chose, plus cela se produira dans ta vie. Mets toujours un soin particulier à porter ton attention là où c’est essentiel. Essentiel pour toi. Ton essentiel n’est sans doute pas celui de ton voisin ou de tes amis, comme ce n’est pas celui des tes parents ou de tous ceux qui veulent ton bien (souvent malgré toi d’ailleurs). Cultive ton essentiel et la vie t’apportera tout ce qu’il y a de plus merveilleux pour toi, au-delà même de tes espérances.

Flammes

Voici comment co-créer avec le Père

Demander est la première étape de la co-création avec Dieu. Tu dois faire savoir ce que tu veux. Avec précision. Puis passer à l’action : faire ta part, tout ce qu’il est possible que tu fasses de ton côté pour que ton projet puisse voir le jour. La suite revêt une composante de foi. C’est confier ton projet à Dieu en lui demandant de faire sa part puisque si tu n’y es pas parvenu jusqu’à présent, c’est que tu considères qu’il y a une part d’impossible, une part de non réalisable, en tout cas une part que tu vois comment inaccessible en l’état actuel des choses. Il ne s’agit pas ici d’expliquer à Dieu comment faire, mais plutôt l’inverse : lui demander de t’éclairer et de t’ouvrir le champ des possibles, en dehors de tes repères habituels. C’est cela, la co-création : chacun fait sa part, à sa mesure, avec ses clés. Ni contrôle, ni laisser-faire. L’équation est la suivante : Rêve + action + foi = réalisation.

Au lieu de viser la réussite, demande à être à ta juste place

Au lieu de viser la réussite, demande à être à ta juste place. Lorsque tu as une idée, un projet, un objectif, tu as évidemment envie qu’il soit couronné de succès. Mais je t’invite à voir plus loin et pour cela, je te propose de contacter l’essence de ton idée, de ton projet, de ton objectif. Si c’est un projet vraiment important pour toi, si ce projet se rattache aux désirs de ton cœur, tu verras qu’en réalité ce n’est pas le succès que tu recherches : derrière cette idée qui t’enthousiasme, tu cherches à exprimer qui tu es, tu cherches à manifester ton potentiel, tu cherches à apporter ta pierre à l’édifice d’un monde plus humain, plus juste et plus conscient. Si c’est vraiment cela que tu veux, alors tourne tes prières non pas vers ta réussite personnelle mais fais le vœu d’être à ta juste place avec ce projet. Car alors tu n’es plus ni centré sur toi, ni dans la volonté de sauver l’autre, tu agis simplement pour accomplir ce qui doit être accompli. Ainsi, ton intention devient pure et c’est la condition d’une satisfaction profonde et durable.