C’est toi qui donnes à l’autre le pouvoir de te faire du mal

Ne laisse jamais personne te faire du mal ni te dicter ta conduite d’une quelconque manière que ce soit. Si cela arrive dans ta vie, c’est que tu as laissé une ou plusieurs personnes s’immiscer là où elles n’auraient jamais dû pouvoir s’aventurer. Tu peux parfois être blessé parce qu’une situation vient raviver une douleur ancienne qui est prête à être transformée et guérie, mais la souffrance issue d’une relation ne doit jamais dépasser ce cadre. Si tu laisses à quelqu’un le pouvoir de te faire du mal ou de te donner des ordres, c’est que tu lui donnes ce pouvoir. Il t’appartient dans ces cas-là d’aller voir quelle est la faille qui permet que cela se produise : est-ce un manque d’estime de toi, un manque d’amour de toi, une difficultés à mettre tes limites ou bien est-ce parce que tu as du mal savoir ce que tu veux vraiment dans la vie et que tu t’en remets alors à l’avis d’un autre ? Il se peut aussi que tu aies du mal à sentir ce qui est bon pour toi et que tu préfères laisser l’autre décider à ta place. En tout cas, sache que dès lors que tu n’utilises pas pleinement ton libre-arbitre, ni le pouvoir de décision et d’action, qui t’appartiennent en propre, tu renies toi-même la personne que tu es.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.