Tes blessures te demandent de les aimer

Si tu as l’impression que quelque chose vient te gâcher la vie en permanence, va voir ce quelque chose. Plonge en toi pour découvrir quel est ce caillou dans ta chaussure qui t’empêche de profiter pleinement de chaque instant et qui plane telle une ombre, même sur les moments de joie et de bonheur intense. C’est une blessure latente, sourde, qui demande simplement à être vue, regardée, entendue, considérée. Quelque chose de douloureux qui essaie d’attirer ton attention par les moyens appropriés. C’est en quelque sorte ta blessure existentielle. Tu n’as pas à en avoir peur, bien au contraire. Car si tu l’entends maintenant c’est que tu es capable non pas d’y faire face, mais au contraire de l’accueillir, de la choyer, de te fondre en elle non pas pour t’y dissoudre mais pour comprendre qu’elle fait partie de toi et qu’elle a nourri ton identité jusqu’à présent. En cela, tu peux l’aimer sans crainte. C’est d’ailleurs la seule façon de l’intégrer pour la transcender. Te battre contre elle ou la refouler comme tu le fais jusqu’à présent ne ferait que renforcer cette douleur et le sentiment d’être séparé d’elle qui fait naître ton malheur.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.